Le raid se prépare à Grenoble

Un raid dans le grand sud, ça ne s’improvise pas. Au laboratoire de glaciologie, les préparatifs ont commencé il y a plus d’un an, lorsqu’il a fallut préparer les caisses de matériels nécessaires au raid et les envoyer en Antarctique. Les caisses sont parties du LGGE pour le Havre, où elles ont été prises en charge par l’IPEV pour être acheminées par bâteau vers Hobart, Tasmanie. Là, elles seront chargées sur l’Astrolabe, le bateau français qui  relie la Tasmanie à la base française Dumont D’Urville (et son unité logistique de Cap Prud’homme). Le reste du matériel est parti un peu plus tard par avion.

La trajectoire du raid est déjà bien définie, ainsi que les points d’arrêt ou seront faits mesures et carrotages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s