Réponse du scientifique à la logistique : « La nuit des temps… »

  • Arrêt par:
    – 69 DEG 38.131 S
    – 136 DEG 12.638 E
  • Arrêt au point « STOP 1 ». Point intéressant en raison du petit sommet sur
    lequel il est situé. Station écourtée à une demi journée en raison du retard pris pour récupérer le moto-réducteur.
  • Distance parcourue: 37 kms.
  • Résumé météo: Chasse neige et couvert le matin, puis belle éclaircies, puis neige le soir. Température du soir: -15°C.

Journée 14. Après notre arrêt à Stop 0 nous avons recommencé notre voyage. 37 km pour
rallier le stop 1 où nous souhaitons analyser un zone de fort contraste d’accumulation en raison de la présence d’une colline. Manu a donc déployé son radar, et accompagné de son bipbip, il a effectué une cartographie du sous sol. Et se fesant, il répond aux questions d’Anthony. Vincent.

La quête secrète de Manu:

‘Bip, bip bip’ …. ainsi résonne l’entêtante musique que me renvoie le radar que je traine en permanence derrière moi sur la surface enneigée de la calotte glaciaire Antarctique que nous arpentons depuis maintenant 12 jours ….

A quoi bon me direz-vous ? Officiellement il s’agit de repérer des contrastes dans les propriétés chimiques et/ou physiques de la neige, lesquels renvoient une partie de l’onde radar émise en profondeur dont le temps de parcours mesuré révèle alors la géométrie. De cela on doit pouvoir déduire plein de choses d’intérêt scientifique….

… ça c’est la version officielle, la vérité est toute autre …

Je ne rêve que d’une chose; voir enfin se dessiner sur mon moniteur une forme géométrique pure traduisant la présence en profondeur d’une structure hétéroclite… comme un dôme d’or massif par lequel une civilisation se sentant sur le déclin aurait voulu se perpétrer au travers des siècles en y faisant hiberner un jeune couple garant d’une future desendance biologique. Ainsi serais-je à l’origine de la découverte d’Eléa, une créature sublime, qui, une fois tirée de son sommeil artificiel, decouvrirait avec frayeur les turpitudes de nos sociétés et du même coup nous jetterait à la face toute la supériorité technologique et culturelle de sa civilisation d’origine…

L’histoire est trop connue pour prétendre être de mon invention, un auteur célèbre y a pensé il y a quelques décennies déjà, créant par là-même des personnages et un environnement envoutants au travers d’une fiction romanesque que je dévorais d’un seul trait il y a maintenant plus de 20 ans. Il me faut donc me rendre à la raison ; mes radargrammes resteront désespérément monotones voire rébarbatifs…. même si effectivement j’entends en extraire de l’information sur les facéties de l’accumulation de la neige en Antarctique.

Enfin, je me console …. à défaut d’Eléa, je cotoie un environnement exceptionnel et hors norme, lequel sait garder sa part de mystère et ainsi entretenir la passion des privilégiés que nous sommes.

Manu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s