Des nouvelles des sastrugis

Depuis hier, beaucoup de nos sastrugis ont une allure bizarre. Leur tête est toute tachetée de petits creux étranges. Nos glaciologues pensent que c’est un effet d’érosion lié au vent et à la neige soufflée. Avec Christophe notre docteur, on est allé les inspecter de près, car cela ressemble quand même beaucoup à une maladie de la peau, une sorte de lèpre de sastrugis. Cependant, après auscultation, Christophe me dit qu’il n’y croit pas, ce ne sont pas les bons symptômes, la peau est trop dure. Du coup, il a envoyé des photos à l’un de ses amis médecin légiste. Celui-ci est formel : il s’agit de traces de dents. Nos sastrugis se font ronger, grignoter.

ddu-2016-2017_2720_11

Alors soudain, tout paraît évident. Les antilopes des neiges, ces animaux subglaciaires qui semblent habiter dans des galeries sous nos pieds et qui se nourrissent de carottes de glace. La densité de glaciologues est globalement assez faible sur le continent antarctique. De plus, certains protègent mieux leurs carottes de glace et leurs carottiers que nous… Il est donc assez vraisemblable que toutes les hardes d’antilopes des neiges ne soient pas nourries à leur faim de carottes de glace. Les crêtes de sastrugis leur serviraient alors de complément alimentaire. Elles les broutent comme nos chamois broutent le génépi…

Du coup, je regarde les sastrugis avec un nouvel œil ce matin. Eux qu’on croyait alliés des antilopes depuis qu’on en avait surpris un gros dodu boulotter nos carottes, on s’aperçoit qu’ils souffrent eux aussi. Eux dont la taille et la dureté donnent beaucoup de mal à la dameuse pour ouvrir la route, limitant notre vitesse de progression aujourd’hui à moins de 6 km/h, sont en fait rongés par une espèce de mammifère très peu connue. Plus il y a d’antilopes des neiges ne disposant pas de carottier dans un secteur, moins les sastrugis sont haut. Et inversement, des antilopes rassasiées régulent moins la taille des tas de neiges dont certains peuvent devenir gigantesques, monstrueux.
Je crois que le problème de l’origine de la variabilité de la rugosité en Antarctique est résolu ! Il faut que j’en parle à mes collègues à midi au repas, nous détenons notre super article scientifique ! Nous pouvons rentrer désormais ! Nous n’aurons pas fait tout ce raid pour rien ! Il nous restera à définir les nouvelles paramétrisations de ces phénomènes pour recaler les données satellites et les modèles d’évolution de la calotte antarctique… Mais ça, c’est un boulot qui sera fait au laboratoire…

Dernier clin d’œil avant de vous laisser passer une soirée de réveillon tranquille et sereine, je l’espère. Il y a quelques jours, le petit Gwenaël nous demandait par email pourquoi il n’y a jamais de bonhomme de neige en Antarctique. Je lui ai répondu que c’était effectivement très rare d’en voir, et qu’en Antarctique, on croisait surtout des manchots de neige, ce qui est vrai. Mais aujourd’hui, un peu comme un cadeau de noël, nous en avons croisé un, de bonhomme, à base de sastrugi. Méfiant, je me suis approché. Il m’a souri, visiblement content de voir un peu du monde. Nous avons sympathisé, il était bien cool, comme disent les jeunes.

ddu-2016-2017_2706_1

Je me demande si on ne s’est pas trompés en fait sur les sastrugis… Je crois qu’ils sont juste un peu tristes car ils s’ennuient, et qu’ils ne demandent finalement qu’à jouer avec nous, ils sont simplement un peu maladroits parfois…
Pour l’heure, nous approchons doucement d’un endroit au milieu de nulle part. Un peu comme tous ceux où l’on divague depuis le début, me direz-vous. Mais celui-là est chargé d’histoire pour le petit monde polaire, et pour notre laboratoire de glaciologie en particulier… Si tout se passe bien, nous devrions y être pour partager notre bûche de noël demain midi !

Bon réveillon par chez vous, à bientôt !

Bruno

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s