Journée 23 : A la veille des fêtes, une grosse pensée pour nos familles !

  • Arrêt du matin au point STOP 4 bis par:
    – 69°42.298 S
    – 142°04.176 E
  • Distance parcourue: 10 kms.
  • Résumé météo:
    – Beau temps avec vent faible.
    – Température du soir: -15°C.

Manu : « il habite où au fait ? »
Anthony : « à Perth…. »
Manu : « houla, c’est le bout du monde ! »…

La caravane a changé de cap pour s’orienter en direction du retour. Nous devrions arriver à Cap Prud’homme dans une dizaine de jours. Néanmoins, perdus au fin fond de l’Antarctique, au bout du bout du monde, cette phrase nous fait sourire. A la veille du réveillon, je pense pouvoir affirmer que nous ne serons pas à l’heure pour ouvrir les cadeaux avec nos enfants.

Nos pensées vont vers nos familles, nos enfants qui attendent le père noël, nos épouses, qui indéfectiblement gèrent le quotidien même en notre absence (bravo à elles et mille mercis !). Noël en famille est chose rare pour les glaciologues ou logisticiens de l’Antarctique. Être glaciologue, c’est aussi apprendre à supporter la distance avec ceux qui nous sont chers !

La fatigue nous aurait-elle rendus moins enthousiastes ? Non, je vous l’assure, d’ailleurs, demain, nous aurons aussi droit au champagne et aux petits fours… au milieu des sastrugis 😉

Cette mission se déroule particulièrement bien, dans des conditions idéales de confort, alors que la région est réputée difficile… Nous étions partis avec en tête les récits, les souvenirs de certains de nos prédécesseurs sur le site de forage de D47 (où nous repasserons au retour), avec nos propres souvenirs de la zone de transition côte/plateau que nous avons déjà pas mal fréquentée, et nous attendions du vent, du froid et des jours blancs. Étrangement, nous avons eu jusqu’à présent des conditions extrêmement clémentes. Le travail accompli est déjà largement plus que satisfaisant, puisque que nous remplissons actuellement 100%  de nos objectifs. L’ambiance dans le groupe est très bonne avec une dynamique impressionnante après 23 jours de travail non-stop (en dehors des 6h de sommeil et des repas !)… certes le rythme commence à nous affecter un peu et le mal de dos touche maintenant 3 personnes sur 5…  mais nos mesures sont devenues routinières, et nous effectuons nos travaux beaucoup plus rapidement qu’il y a 3 semaines. Bref, nous avons encore un énorme enthousiasme et toujours autant de plaisir à voir passer un skua, venu de nulle part pour nous rendre visite…

Mais même les rêves d’antilopes des glaces auront du mal à nous faire oublier nos
familles. Ceci dit c’est plutôt sain, car je n’ai pas franchement envie de chercher
Eléa et Paikan jusqu’à la fin de mes jours ;-).

station
Une fourmi de 18 m ça n’existe pas… un arc en ciel vertical non plus ! Et pourquoi pas?!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Journée 23 : A la veille des fêtes, une grosse pensée pour nos familles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s