Méditation de tracteur…

Ce jour, nous avons roulé de 8h à 20h30, avec une pause purée-saucisse à 13h30.

C’est un peu long ces journées de tracteur, mais on a quand même fait des pointes à 12 km/h en écoutant nos podcasts d’émissions de France Inter.
On roulait donc plutôt bien, jusqu’à ce que brutalement, ça se mette à taper violemment : la route tracée par la dameuse était devenue toute bosselée. Nous venions de nous retrouver en plein dans un troupeau de sastrugis en pleine migration vers le Sud-Est.

Mais pourquoi donc ces tas de neiges migrent-ils ? Fuient-ils les chaleurs estivales de la côte pour se réfugier vers l’intérieur, à l’abri de la fonte ? A -15°C, il y a encore un peu de marge… Et si leur migration était le signe d’une migration inverse des antilopes des neiges vers la côte ? Nous n’avons plus guère d’indices sur ces animaux depuis qu’elles nous ont piqué notre carottier, il y a deux semaines. Mais nous savons qu’en cas de pénurie de carottes de glace, elles grignotent les sastrugis…

Alors, seraient-elles, dans leurs galeries sub-glaciaires, en train de se précipiter vers la côte pour nous y attendre afin de nous piquer nos précieux échantillons ? Encore une angoisse alors que nos têtes sont déjà un peu ailleurs. Toutes ces questions sans réponses…

A quelques jours de l’arrivée, qu’aurons-nous donc appris tout au long de notre périple… ?

A tout’ !
bruno

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s